Merci pour vos témoignages !

21042010

FreedomVoici plus d’un an que je reçois vos témoignages très souvent émouvants, très souvent si proches, beaucoup de points communs et je voulais vous en remercier.

Cela crée du soutien, de l‘espoir passés ces premiers moments de stupéfaction face à la force de cette maladie émotionnelle car je la perçois comme telle, la dépendance affective.

Evidemment, comment expliquer que ce besoin d’amour insatiable, cette terreur de l’abandon, cette peur de la trahison, nous ne les contrôlons pas du tout très très longtemps et que lorsque nous finissons par mettre des mots sur cela… il reste encore un chemin énorme à parcourir pour pouvoir les contenir.

Ainsi, il m’arrive encore après plus de quatre ans de thérapie de me sentir pulvérisée par un silence, par la communication de mon compagnon avec une amie, par des jours qui passent sans nouvelles de mes relations, effectivement, je voudrais être en osmose tout le temps, baigner éternellement dans du liquide amniotique…

 

Maintenant, je sais que c’est impossible, je sais que cela me nuit également car les autres ne nous respectent pas beaucoup et parfois pas ou plus du tout tellement ils savent que nous sommes malléables …

Je le sais et j’avance.Alors quand je sens la crise arriver, je ne cherche pas à nier mon chagrin ou ma douleur mais je ne tente plus rien, je reste dans ma maison ou je vais marcher, je prends soin de moi, je lis, je vous lis 

SURTOUT plus d’actes sous le coup de ces émotions négatives : pas de reproches à mon compagnon, pas de discussion à tout prix, pas de shopping improvisé, pas de phrases assassines, pas de ruptures violentes… pas d’achat de voiture ou de location d’un nouvel appartement pour enfin ne plus vivre avec ce « salop qui regarde d’autres femmes », oui, je ne lui dis jamais cela mais je me mets à détester et mépriser tous ceux qui me blessent,

voilà, je me demande si je ne fais pas partie des championnes du monde des blessées émotionnelles… lol… qui veut me disputer le titre, je commence à en avoir marre, mais marre,

alors de l’humour cela aide beaucoup, non ?

Une dépendante affective et effective qui revendique son indépendance et qui balbutie dans ce domaine … balbutions ensemble et merci encore à vous tous et bon courage à vous.

 

 







sauvons la convention colle... |
Myopathie, maladie neuro mu... |
Le BIO c'est la SANTE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | YOGA & REIKI dans l...
| Votre coach sportif __...__
| lumierederose